RHAPHIOLEPIS indica Spring Time
Rhaphiolepis des Indes Spring Time

RHAPHIOLEPIS indica Spring Time : floraison de début de printemps.
Cliquez sur l'image pour agrandir

Conseils d'entretien

Effectuer un légère taille juste après la floraison de printemps, permettant ainsi de supprimer les fleurs fanées. Mais il faut surtout enlever les feuilles sèches tombées sur le sol autour du plant, et les détruire par le feu, car cela permet de diminuer de façon importante la prolifération de la maladie cryptogamique appelée Entomosporiose.
Aussi ne surtout pas me tailler maintenant, mais en respectant ce calendrier.

Disponibilité :
Je ne suis pas disponible à ce jour, mais en attente d'approvisionnement prochainement...


Famille

Rosacées.

Parents

RHAPHIOLEPIS indica X RHAPHIOLEPIS umbellata.

Origine géographique

 

Hybride obtenu par M. Delacour, près de Cannes en fin du 19ème.

Introduction

En 1900 (Sud Chine, Japon).

Etymologie

Du grec RHAPHIS (aiguille) et LEPIS (écaille), en allusion aux bractées caduques, longues et pointues qui accompagnent les fleurs.

Rusticité

 

Environ -14º à -15ºC. En savoir plus sur la rusticité.

Description

Arbuste touffu de 1 à 1,2 m de haut, à feuillage persistant brun clair au départ de la pousse, devenant par la suite vert foncé. Fleurs en grappes rose intense, de mars-avril jusqu'en août.

Conseils d'utilisation

A planter en situation ensoleillée et en sol normal de préférence frais et bien drainé. En petits massifs et rocailles, voir même en jardinières.

Flash Info Nº19 :
Planter des arbres ou des arbustes n'est pas un délit, ne vous laisser pas influencer ou intimider par les lobbies des bitumeurs ou gravilloneurs.
Le simple fait de pouvoir vivre ici sur terre,
c'est aux plantes que nous le devons.
Pour en savoir plus, cliquez sur le lien suivant :
22 arguments à faire valoir.

Informations complémentaires

Comme beaucoup d'autres arbustes, dont les Photinias, les Rhaphiolepis sont sensibles à une maladie appelée
Entomosporiose due à un champignon nommé Entomosporium maculatum, qui doit son nom à la forme
particulière des spores, qui évoque un insecte.
Ce champignon se développe plus particulièrement en période humide, un printemps ou un été pluvieux
lui sont ainsi très favorables, un épisode de sécheresse pouvant ralentir les attaques d'entomosporiose.
Mais son développement est aussi fonction de la température, 20ºC étant la plus idéale, et le froid d'hiver
ne détruit pas le champignon, qui reste présent sur les rameaux, le tronc et les feuilles mortes.
Au printemps, il libère des spores qui, transportées par le vent et les éclaboussures d'eau contaminent les
jeunes feuilles, et éventuellement les fruits en formation sur certaines espèces.
Il est très facile de détecter la présence de cette maladie sur les plantes : on voit apparaître et se
multiplier sur les feuilles de petites taches nécrotiques, souvent rondes, d'abord rougeâtres puis brunes,
qui se couvrent d'une croûte plus ou moins craquelée. Les feuilles deviennent jaunes et finissent par tomber.
Quant aux fruits, ils sont eux aussi tachés, pouvant se déformer et se craqueler, leur chair restant dure.
L'entomosporiose détruit rarement l'arbre ou l'arbuste atteint, elle l'affaiblit et ralentit son développement
et pour les arbustes d'ornement, les dégâts sont surtout esthétiques. Pour les arbres fruitiers, la production
de fruits est réduite, et les fruits les plus atteints ne sont guère consommables, et peuvent même prendre un
aspect momifié.
En premier lieu, il faut ramasser puis brûler toutes les feuilles contaminées, tombées au sol,
et couper les branches sèches, qui sont de véritables réservoirs pour cette maladie et bien d'autres.
Il est conseillé de traiter à la bouillie bordelaise dès le mois de mai, au moment de l'éclatement des
bourgeons, avec un second passage un mois après, en respectant les doses d'emplois pour éviter les brûlures.
Si l'attaque est très importante, il faudra compléter ce traitement par l'utilisation d'un fongicide de
synthèse, à base de mancozèbe ou de myclobutanil.
Pour les arbustes caducs et les arbres fruitiers, un ou plusieurs traitements à la bouillie bordelaise sont
conseillés en automne, à la chute du feuillage.

Liste complète de ce groupe de plantes au format Pdf :
- Arbustes de moyen développement : de 80 cm à 1,50 m de hauteur environ, persistants ou caducs.

Liens divers utiles à consulter :
- Conseils de plantation : quand planter, comment planter et soins ultérieurs...
- Causes de dépérissements des plantes : les animaux, les produits divers et la maltraitance humaine...
- Plan général de l'exposition vente : vous permettant de trouver chaque plante à 5 m près...
- Approvisionnement de l'exposition vente en automne : à partir de mi-septembre de chaque année.
- FREDON Corse : Fédération Régionale de Défense contre les Organismes Nuisibles de Corse

- Comment obtenir un devis aux prix pépinières : en direct de la pépinière, pour enlèvement sur place.

>> Cliquez sur les liens verts ou rouges pour En Savoir Plus...

Vente en ligne de Rhaphiolepis des Indes Spring Time

Articles disponibles : 1 seule taille
  • RHAPHIOLEPIS indica Spring Time : Conteneur de 3,5 litres en 30 à 40 cm de hauteur.
    Cliquez sur l'image pour agrandir
    1 photos
    Vente en ligne
    22,10 €
    Article non disponible

    Vente en pépinière
    de 1 à 9 17,70 €
    de 10 à 19 17,00 €
    de 20 à 29 16,40 €
    de 30 à 39 15,70 €
    de 40 à 49 15,00 €
    + de 50 14,40 €
    Article non disponible.

    RHAPHIOLEPIS indica Spring Time 
    Conteneur de 3,5 litres en 30 à 40 cm de hauteur.

    Référence : 171406

    Age de la plante

     

    Environ 4 ans dont 2 années dans ce même conteneur.

    Qualité

     

    C'est un article en qualité 2ème choix.

    Où suis-je en Expo ?

  • En fleurs cette semaine